Sélectionner une page

Au fil du temps - la vie du domaine

.

 

 

Dans mon vignoble, pas de confinement pour les moutons !

Dans mon vignoble, pas de confinement pour les moutons !

En cette période très particulière de morosité ambiante, restons positifs et même inventifs. Depuis quelques temps un troupeau de moutons pâture dans mon vignoble.
L’hiver doux et humide a favorisé la pousse d’herbes tendres à souhait dont ils se régalent, maitrisant ainsi naturellement ce couvert végétal qui pourrait devenir rapidement trop envahissant.
Quoi de mieux que ce travail naturel effectué par ces paisibles animaux et ce, sans produits chimiques ou engins agricoles émetteurs de carbone !
Sans parler de l’amendement organique, naturel lui aussi, qui va améliorer la qualité des sols.
Le troupeau a très vite pris ses marques en parcourant tout le vignoble, se jouant de la pente et du terrain escarpé.
Notre complicité avec ces moutons dans le vignoble nous engage encore un peu plus dans le respect de notre écosystème.
Il y a donc de la vie chez Terres Falmet, malgré les consignes de confinement général et ce en toute légalité.

Et surtout prenez bien soin de vous !

Nouvelles étiquettes avec le label HVE

2 journées de travail assez intense sont nécessaire pour la mise en bouteille d’une partie du millésime 2019.

La nouveauté c’est le label HVE qui apparait sur les étiquettes. HVE niveau 3 c’est à dire Haute Valeur Environnementale pour le domaine. C’est une certification destinée à adopter une démarche globale de développement durable et de respect de l’environnement en viticulture. Je respecte les bonnes pratiques environnementales qui aide à la protection de la nature.
Mais ça vous le saviez déjà.

2019 un millésime marquant

2019 un millésime marquant

Octobre tire déjà à sa fin.
Le millésime 2019 sera forcément l’un des plus marquant après le ravage du feu sur une partie de mes vignes.
Certes, on pourrait dire que la Nature renait de ses cendres à en voir quelques repousses sur les ceps brûlés mais ils faut bien se rendre compte que le bilan matériel est lourd.
Une partie des vignes sera de toutes façons à replanter et il faudra du temps pour retrouver une garrigue protectrice autour du vignoble.
Au-delà de l’aspect matériel, c’est bien le moral qui est atteint et mon environnement qui a en partie changé.

Malgré tout, les vendanges viennent de se terminer et la récolte est très belle. Il y aura certainement un peu moins de quantité mais la qualité est là. J’espère vous faire déguster ce millésime 2019 dans les prochains mois.

Le Vignoble des TERRES FALMET en feu

Le Vignoble des TERRES FALMET en feu

Chers clients, chers amis, La semaine passée mon vignoble a été cerné par un gigantesque incendie qui a demandé plus de 24 heures et l’intervention de moyens humains et matériels considérables pour être circonscrit. Ce feu, déclenché accidentellement par un voisin à quelques centaines de mètres, a frappé très durement le Domaine TERRES FALMET, détruisant une partie de l’écrin de garrigue entourant mes vignes, une partie du vignoble lui-même, deux bâtiments de l’exploitation ainsi que tout le matériel et les véhicules qui y étaient entreposés. Le brasier a tout emporté sur son passage, frappant au hasard, ne laissant que des cendres à certains endroits et épargnant complètement d’autres. Les chais et le stock de vin, situés en cœur de village, n’ont fort heureusement subi aucun dégât ainsi que les tracteurs que j’avais, préventivement et systématiquement comme chaque été, extrait du hangar où ils étaient habituellement garés. Les conséquences sur la vendange à venir ne sont pas encore estimables à ce stade. Je m’attèle depuis à parer au plus pressé, notamment reconstituer le matériel de vendange disparu. Néanmoins, cet incendie va avoir des conséquences relativement lourdes sur le Domaine puisqu’il va falloir racheter tous les outils brûlés, repenser et reconstruire les bâtiments détruits, en d’autre lieux sans doute… En dépit de ces circonstances éprouvantes, nous allons faire tout notre possible pour maintenir la qualité des vins du Domaine et répondre, au mieux comme d’habitude, à vos commandes. Ci-dessous les quelques photos de cette triste journée. Très cordialement, Yves FALMET Tel: 00 33 06 20 90 60 84
Vidéo du vignoble au petit matin d’un jour de vendanges

Vidéo du vignoble au petit matin d’un jour de vendanges

Les vendanges 2018 ont été intenses et soutenues. Au petit matin, si il fait encore frais à l’ombre du relief, dans la pente du vignoble, dès que le soleil monte dans le ciel, la chaleur devient vite écrasante pour les vendangeurs.

Passage simultané Rolofaca et écimeuse pour réduire l’impact sur l’environnement

Passage simultané Rolofaca et écimeuse pour réduire l’impact sur l’environnement

L’utilisation simultanée de deux outils attelés au tracteur me permet d’économiser le nombre de passage dans les rangs de mes vignes.
Un moyen efficace pour réduire l’impact sur l’environnement, la consommation de carburant et gagner du temps.
A l’avant du tracteur l’écimeuse raccourcis les rameaux, ce qui permet une meilleure aération des ceps, tandis qu’à l’arrière le rolofaca couche les herbes pour former un paillage naturel qui protège le sol.

Utilisation d’un nouveau matériel : rolofaca Roll N Sem

Utilisation d’un nouveau matériel : rolofaca Roll N Sem

Utilisation d’un nouveau matériel : le rolofaca Roll N Sem
Il me permet de coucher le couvert végétal que j’ai laissé pousser jusqu’à maintenant afin qu’il ne concurrence plus la vigne et qu’il protège les sols. Ils seront ainsi plus frais et résisteront sans souci à l’érosion dans les cas de fortes pluies.

De l’utilité des travaux en vert dans les vignes en matière de respect de l’environnement

De l’utilité des travaux en vert dans les vignes en matière de respect de l’environnement

Les travaux que nous effectuons entre Mai et Août, dit « travaux en vert » sont d’une extrême importance quant à la récolte à venir.

Ce sont des travaux longs, pénibles et couteux, car nécessitant une main d’œuvre qualifiée et très endurante. Ce travail consiste à éliminer les pousses inutiles ou surnuméraires (épamprage, ébourgeonnage) dans les vignes en gobelet et à canaliser celles nécessaires (palissage) dans les parcelles conduites sur fil.
La végétation restante qui porte les raisins, se trouve ainsi plus aérée. C’est donc une protection indirecte par rapport aux maladies auxquelles la vigne est exposée, dites maladies cryptogamiques, ce qui permet de réduire drastiquement les traitements contre ces maladies, voir de les supprimer certaines années.
Cette manière de faire, appelée prophylaxie, est donc la manière la plus écologique qui soit de faire face à la pression sanitaire dans le vignoble.
De même que la meilleure manière de recycler est de ne pas acheter de produit sous emballages, le plus écologique des traitements est celui que l’on évite.
Les travaux en verts y contribuent sensiblement.

Ils ont également un impact important sur la qualité des raisins car leur maturation est favorisée de par une meilleure exposition et un environnement plus aéré.

Enfin, ils facilitent le travail de l’hiver suivant car il y a alors beaucoup moins de sarments à tailler (les milliers de pousses éliminées).
Et par voie de conséquence, le nombre de plaies de taille s’en trouvent diminuer d’autant, ce qui là encore est une très bonne pratique prophylactique, puisque l’on réduit l’exposition de la vigne à d’autres maladies, dite maladie du bois, qui lui sont fatales.

Sur Facebook