Sélectionner une page
Aujourd’hui parlons du cœur de la machine, sans quoi rien ne fonctionne : l’humain.
Ainsi, je souhaite rendre hommage à ceux qui travaillent dans les coulisses du Domaine, ces anonymes, ces invisibles sans lesquels rien ne serait possible.
Rendre hommage à Halina, mon bras droit au vignoble : sans son travail acharné par tous les temps, pas de raisins à récolter, pas de vin, pas de bouteilles à déguster.
Elle aurait pu retourner précipitamment dans son pays d’origine, tandis que le virus se rapprochait dangereusement et que le confinement se profilait, comme la plupart des saisonniers agricoles l’ont fait mettant la pérennité de nombreuses exploitations en péril. 
Mais, fidèle et courageuse, elle n’a pas hésité à demeurer sur le Domaine, loin de sa famille et de ses amis pendant de longs mois, afin d’accomplir sa mission jusqu’au bout et d’assurer la récolte 2020.

Rendre hommage à Saïd qui, en dépit de ses 70 ans bien sonnés, a continué à venir nous épauler en piochant des journées entières les herbes qui poussent autour des ceps.

Rendre hommage enfin à ceux qui, en septembre, braveront les préjugés et le danger d’une très longue route pour venir récolter le fruit de notre travail de toute une année.
A Teresa, qui malgré son dos douloureux passera des journées entières, courbée pour cueillir le raisin, à Majka grâce à qui la cave sera menée impeccablement, à Krzysztof qui avec ses doigts d’or nous sortira de tant de pannes, à Janina…
Tous, avec leur courage, leur constance et leur abnégation forment mon équipe fidèle sans laquelle, en dépit de tout mon engagement, les vins TERRES FALMET que vous appréciez tant, n’existeraient pas.