Sélectionner une page

En ce début Avril, nous mettons la touche finale à un long et méticuleux travail commencé en Novembre avec la taille des dernières parcelles de Carignan.
Ce cépage est en effet particulièrement sensible à l’oïdium.
En privilègiant une taille tardive, nous repoussons l’apparition de ce champignon, ce qui nous permet d’éviter plusieurs traitements. Or c’est bien connu, le meilleur des traitements, le plus écologique, c’est bien celui que l’on ne fait pas !