Sélectionner une page

L’incendie de l’été dernier, dont vous vous souvenez sans doute, a ravagé une partie de mon vignoble, touchant différents cépages sur plusieurs parcelles.
Entre autres, de nombreux ceps de Carignan centenaires, patrimoine historique du Domaine, ont péri à cette occasion.
Si la partie aérienne de ces pieds de vignes a été définitivement endommagée par la chaleur extrême, la partie enterrée (dite porte greffe) est encore bien vivante.

Afin de leur redonner vie, nous venons de regreffer ces plants qui, selon le vieil adage, vont pouvoir renaitre de leur cendre.
La technique utilisée est ancestrale, il s’agit de la greffe en fente. Elle a été abandonnée ces dernières décennies au profit du greffage en oméga, une technique industrielle qui s’est rapidement imposée mais dont les défauts sont rédhibitoires quant à la pérennité des vignes.

Grâce au savoir-faire de la famille Pinto et de ses salariés, nous avons pu remettre au goût du jour la vieille technique de la greffe en fente, qualitative et durable.

C’est un travail long, délicat et coûteux que j’ai entrepris pour que la vie reprenne ses droits dans mon vignoble et que sonne l’heure de la renaissance !!